Place des Industries
Image default

L’usinage de pièces métalliques, pour quels secteurs d’activité ?

Dans l’industrie, le terme « usinage » désigne un ensemble de méthodes permettant d’enlever de la matière par copeaux pour produire des pièces. Le plus souvent, il est utilisé pour les pièces métalliques de toutes dimensions et de diverses matières et offre des résultats très précis. L’usinage est également utilisé pour la production de pièces à l’unité ou en série. Voici un guide qui vous en dit plus sur l’usinage de pièces métalliques.

Le fonctionnement de l’usinage de pièces métalliques

Dans le cadre de l’usinage, des machines-outils dotées de commandes numériques sont utilisées pour enlever de la matière des pièces brutes. Ces équipements interviennent souvent dans le fraisage, le perçage et le chanfreinage. Le matériau est travaillé avec un burin mécanique ou automatique afin de donner aux pièces la forme et les dimensions souhaitées.

En pratique, l’appareil est programmé avec les différents paramètres comme la vitesse de coupe, l’avance par tour, le nombre de tours, la vitesse d’avance, la profondeur de coupe, la longueur d’usinage… Sur le plan technique, l’usinage est principalement effectué via la combinaison du mouvement de l’outil de coupe et de l’avancée de la pièce dans l’appareil. En outre, le processus implique une série de coupes consécutives. Pour la finition, en particulier sur les petites pièces métalliques, une lime est utilisée pour les ajustements.

Enfin, l’usinage de pièces métalliques concerne les pièces telles que le fer, l’acier, l’aluminium, le bronze et le cuivre. Toutefois, les pièces non métalliques comme le bois, le plastique et les matériaux composites peuvent également être impliquées dans le processus.

usinage pièces métalliques

Les différents secteurs d’activité dans lesquels il est utilisé

L’usinage de pièces métalliques est utilisé dans de nombreux domaines d’activité.

L’horlogerie

L’usinage et l’horlogerie sont apparus simultanément. L’invention de l’usinage de précision, en particulier le décolletage, date du 18e siècle, époque où l’horlogerie était une industrie puissante. Par conséquent, beaucoup d’entreprises utilisaient la méthode de l’enlèvement de matière pour produire de belles horloges, des réveils, des montres, etc.

L’aérospatiale

L’industrie aérospatiale utilise aussi l’usinage de pièces. En effet, la conception des avions serait impossible sans des pièces métalliques légères et faites avec précision. Contrairement au décolletage conventionnel, le décolletage CNC (à commande numérique) permet non seulement de donner aux pièces brutes la taille et la forme souhaitées, mais aussi de programmer la production.

A lire :   Fabrication de profilés : optez pour le PVC

Le secteur du BTP

Un autre domaine où l’usinage est utilisé est celui du BTP. En effet, les petites pièces métalliques sont nécessaires à la fabrication de machines de chantier et à la construction de grands bâtiments. Les équipements de décolletage sont parfaitement adaptés aux besoins de ce secteur.

Le secteur automobile

Les avions ne sont pas les seuls à intégrer des pièces d’usinage dans leur conception. Les voitures également sont composées de diverses pièces métalliques. D’ailleurs, les boulons, les vis, les bouchons et les essieux sont très utilisés dans le domaine. Les pièces s’adressent à tous les modèles de voitures.

L’énergie

L’industrie nucléaire est également un secteur dans lequel on trouve les pièces d’usinage. Il en est de même pour les sociétés qui évoluent dans la production d’éoliennes, car elles ont besoin de pièces fabriquées avec une grande précision et une grande résistance.

La joaillerie

Les artisans de l’univers de la bijouterie exploitent aussi les atouts de l’usinage de précision. En effet, leur travail consiste à façonner de petites pièces telles que des bagues, des bracelets, des colliers, des boucles d’oreilles.

Les techniques d’usinage de pièces métalliques

Il existe différentes méthodes d’usinage de pièces métalliques.

Le décolletage

Le décolletage est une méthode par enlèvement de matière. Il permet de fabriquer des pièces tournées à partir d’un fil ou de barres de métal et implique l’utilisation de machines automatiques ou semi-automatiques à commande numérique. La matière première est insérée dans la zone d’usinage et façonnée par divers outils de coupe. Ces derniers produisent des pièces plus ou moins complexes, de tailles différentes en fonction de leur forme, de leur nombre et de leur disposition.

Le fraisage

Le fraisage est une technique d’usinage de pièces métalliques consistant à enlever de la matière sur une pièce pour créer un trou cylindrique, une gorge, et des formes creuses de toutes sortes. Il est effectué à l’aide de fraises montées sur des fraiseuses. Durant le processus, la fraise coupe la matière de la pièce pour créer des copeaux. Le fraisage combine deux mouvements : la rotation de la fraise et l’avance de la pièce.

Le tournage

Le tournage permet aussi de retirer de la matière sur les pièces métalliques. Les deux techniques sont complémentaires et réalisées par des tourneurs-fraiseurs. Toutefois, à la différence du fraisage, le tournage permet un seul mouvement de rotation. La pièce à façonner est fixée dans une pince ou un mandrin qui va tourner. Les outils de coupe, à travers un mouvement d’avance, se chargeront de rogner l’intérieur ou l’extérieur de la pièce.

A lire :   Tout savoir sur le procédé de fonderie à la cire perdue

La rectification

Elle permet d’effectuer des retouches à l’extérieur de pièces cylindriques ou industrielles à l’aide d’une lime. La correction s’effectue avec un outil dédié qu’on appelle rectifieuse. C’est une phase de finition dont l’objectif est de rendre la surface de la pièce très régulière. Il existe deux types de rectification : la rectification cylindrique et la rectification plane. Au niveau de la première, la pièce tourne sur son axe et se déplace le long de la meule et concernant la seconde, la pièce se déplace d’avant en arrière sur la meule.

pièces usinées techniques usinage

Comment bien choisir votre prestataire ?

L’usinage de pièces métalliques exige une attention méticuleuse aux détails. En effet, si un seul détail est omis, le résultat ne répondra pas aux normes strictes relatives aux composants industriels. C’est pourquoi il est judicieux de faire appel à un sous-traitant industriel. La meilleure façon de trouver le prestataire idéal est de faire attention à un certain nombre de critères.

La qualité du service

La première chose à considérer lors du choix d’un prestataire d’usinage est sa réputation. En ce sens, vous devez effectuer des recherches sur internet, en particulier sur les forums qui comprennent des avis et des témoignages. Le site web du sous-traitant vous renseignera également sur ses domaines d’intervention et les services proposés. Aussi, nous vous conseillons de vérifier si l’entreprise est certifiée et respecte la loi.

Le professionnalisme

En plus de la qualité des services fournis, le professionnalisme d’une entreprise est un élément déterminant de sa compétence. Dès lors, celle-ci doit être capable de répondre avec souplesse à votre situation financière et vous proposer des services personnalisés en fonction de votre budget. Enfin, il est essentiel qu’elle puisse vous fournir des devis détaillés pour tous les services.

En résumé, l’usinage de pièces métalliques requiert l’intervention de professionnels fiables et compétents. Que ce soit pour une production en série ou un prototype, le prestataire doit pouvoir vous fournir des pièces précises dans les délais fixés.

Articles récents

Différentes méthodes d’usinage du tungstène

Lucas Moillet

Tout savoir sur le procédé de fonderie à la cire perdue

Yanis Marloeu

Fabrication de profilés : optez pour le PVC

Erwan Maiseau

Laissez un commentaire