Place des Industries
Image default

Titre de séjour salarié : comment le demander l’autorisation de travail temporaire

Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, il est courant de chercher des opportunités à l’étranger pour élargir son expérience et ses compétences

Les conditions pour demander un titre de séjour salarié

Avant de vous lancer dans la demande de votre titre de séjour salarié, il est important de connaître les conditions qui doivent être remplies pour être éligible. Cette section vous donnera un aperçu des critères à remplir pour entamer les démarches administratives.

Nationalité et situation professionnelle

La première condition est d’être ressortissant d’un pays non membre de l’Espace économique européen (EEE) ou de la Suisse. Les ressortissants de ces pays bénéficient de la libre circulation et n’ont pas besoin de titre de séjour pour travailler en France. Par ailleurs, vous devez disposer d’une offre d’emploi en France et avoir signé un contrat de travail avec un employeur français.

Contrat de travail et rémunération

Le contrat de travail doit être à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) et garantir une rémunération égale ou supérieure au salaire minimum légal (SMIC) en vigueur. De plus, l’emploi proposé doit correspondre à une profession figurant sur la liste des métiers en tension définie par l’administration française.

Diplôme et expérience professionnelle

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme au moins équivalent au baccalauréat et justifier d’une expérience professionnelle pertinente dans le domaine d’emploi concerné.

séjour salarié

Les démarches pour obtenir l’autorisation de travail temporaire

Une fois les conditions remplies, vous devez suivre plusieurs étapes pour obtenir votre autorisation de travail temporaire. Cette section vous guidera à travers les différentes démarches administratives.

1. Contrat de travail et validation par la DIRECCTE

Votre employeur doit d’abord adresser une demande d’autorisation de travail à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) compétente. La demande doit être accompagnée de votre contrat de travail et de divers documents, tels que votre CV, une copie de votre diplôme et la preuve de l’offre d’emploi.

A lire :   HR4You Auchan, la plateforme de gestion des ressources humaines

2. Instruction de la demande par la DIRECCTE

La DIRECCTE examinera votre demande en tenant compte de votre situation et de celle du marché du travail en France. Si l’autorisation de travail est accordée, la DIRECCTE transmettra votre dossier au consulat français compétent dans votre pays de résidence.

3. Demande de visa de long séjour valant titre de séjour

Une fois l’autorisation de travail obtenue, vous devez déposer une demande de visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) auprès du consulat français. Ce visa vous permettra d’entrer en France et de travailler pendant la durée de validité du contrat.

4. Validation du VLS-TS et démarches en France

Après votre arrivée en France, vous devrez valider votre VLS-TS en ligne sur le site de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) et effectuer une visite médicale. Par la suite, vous devrez demander une carte de séjour pluriannuelle « salarié » auprès de la préfecture de votre lieu de résidence.

Les droits et obligations liés au titre de séjour salarié

Être titulaire d’un titre de séjour salarié implique des droits et des obligations que vous devez connaître pour éviter les problèmes juridiques et administratifs.

Les droits du titulaire

Le titulaire d’un titre de séjour salarié a le droit de travailler en France, de bénéficier de la protection sociale et d’accéder aux services publics (santé, éducation, logement…). Il peut également voyager à l’étranger et revenir en France sans avoir besoin de demander un nouveau visa.

Les obligations du titulaire

Le titulaire d’un titre de séjour salarié doit respecter les lois françaises et se conformer aux conditions d’emploi et de séjour. Il doit également signaler tout changement de situation professionnelle ou personnelle à la préfecture, sous peine de sanctions.

Conclusion : un processus exigeant mais accessible

Demander un titre de séjour salarié et une autorisation de travail temporaire en France peut sembler complexe, mais en suivant les étapes décrites dans cet article et en respectant les conditions et les démarches administratives, vous pourrez concrétiser vos projets professionnels en France. N’oubliez pas de vous informer régulièrement sur les lois et les réglementations en vigueur, car elles peuvent évoluer et affecter les démarches à effectuer.

Articles récents

Les différentes approches de team building – du traditionnel au créatif

Lucas Moillet

Leçons apprises : ne pas contrôler les vendeurs peut être une erreur à 5 chiffres

Yanis Marloeu

Oasis 21 et le coworking

Constant Langelier

Laissez un commentaire