Place des Industries
Image default

Le palan, solution idéale pour manipuler et lever vos charges

Le palan est un appareil de levage industriel dont le système se compose de poulie et de différents accessoires de gréage. Il est conçu pour le soulèvement et le déplacement de charges lourdes allant jusqu’à 50 tonnes (T). Découvrez ici les différents types de palan et en quoi ils peuvent vous être utiles.

Le palan manuel à chaîne

Peu encombrant, le palan manuel est généralement utilisé pour les opérations de maintenance. Théoriquement, il permet de soulever jusqu’à 30 T. Cependant, plus la charge est lourde, plus l’utilisateur doit faire d’efforts pour manier le dispositif. De ce fait, en plus d’être chronophage, la manœuvre est extrêmement épuisante. Au vu de ces caractéristiques, il est recommandé de se limiter à 10 T lorsque vous utilisez un palan à chaîne. Il est également préférable de réduire uniquement aux usages ponctuels.

Le palan à chaîne a l’avantage d’être le plus économique par rapport à de nombreux palans. De plus, il peut être utilisé dans les endroits sans d’alimentation électrique et ne présente pas de risques d’étincelles. Il est donc compatible avec les zones à risques d’explosions (zones ATEX).

palan manuel

Le palan électrique

Le palan électrique est doté d’un système semblable à celui du palan à chaîne, fonctionnant grâce à une motorisation électrique. Il offre une vitesse de levage optimale à son utilisateur. Ce dernier commande le dispositif à l’aide de la radiocommande et de la commande déportée. Ces deux mécanismes offrent aussi un meilleur niveau de sécurité à l’opérateur, car ce dernier peut s’éloigner de la zone de risque.

Le palan électrique est un excellent choix pour les opérations impliquant les charges les plus lourdes (jusqu’à 50 T). Son boîtier de commande vous permet de contrôler la vitesse de levée et de descente (lente ou rapide). Il dispose aussi d’un bouton d’arrêt d’urgence à utiliser en cas de risque d’accident.

Tout comme le palan manuel, le palan électrique n’est pas destiné à un usage en continu. En effet, une utilisation quotidienne risque de raccourcir la durée de vie de l’appareil. Il est donc préférable d’y recourir uniquement pour des opérations ponctuelles.

Les moteurs de palans électriques sont souvent des modèles de 220 V/440 V ou 230 V/460 V. Il leur faut donc une alimentation électrique équivalente avec généralement une connexion de type fil dur. En raison de l’électricité nécessaire et du prix d’achat initial du palan électrique, il demande un budget plus important que celui du palan à chaîne.

A lire :   Quel engin de manutention acheter d'occasion ?

Le palan pneumatique

Le palan pneumatique est doté de la même vitesse qu’un palan électrique avec l’avantage d’être utilisable en production continue. Il est plus robuste que les deux autres types, mais également plus encombrant.

Le palan pneumatique est équipé d’un système antidéflagrant et ne présente donc aucun risque d’étincelles. De ce fait, il peut aussi être utilisé dans les zones ATEX. Fonctionnant à base d’air comprimé, il permet une élévation précise des charges lourdes et volumineuses.

Le palan pneumatique est peu bruyant et plus onéreux que les autres modèles. Peu de pièces entrent dans son système, lui conférant ainsi une meilleure durée de vie. Il en existe trois types : compact (manutention de matériaux), TCS (levage à haute vitesse avec un facteur de marche à 100 %.) et TCR (usage intensif).

Articles récents

Quels sont les équipements de manutention les plus courants

Lucas Moillet

Quel engin de manutention acheter d’occasion ?

Erwan Maiseau

Laissez un commentaire