Place des Industries
Image default

Mécanique de précision : focus sur le fraisage

Utilisé dans de nombreux domaines mécaniques, le fraisage est un procédé qui permet de fabriquer toutes sortes de pièces. Il nécessite l’application de techniques précises et l’utilisation de machines spécifiques pour offrir une belle finition. Quel est le but du fraisage ? Comment fonctionne-t-il ?

Quel est le but du fraisage ?

Le fraisage est un processus de fabrication principalement basé sur l’enlèvement de matières sous forme de copeaux. Il résulte de la synchronisation entre l’avancée de la pièce en cours de conception d’une part et la rotation continue du matériel de coupure utilisé d’autre part. Dans une entreprise de fraisage, ce procédé a pour but principal d’aboutir à la création de pièces métalliques avec précision.

C’est une méthode de plus en plus populaire, qui nécessite l’utilisation des machines sophistiquées, pourvues de systèmes de commandes automatiques. On distingue des fraiseuses conventionnelles et celles dotées de multiples axes qui facilitent les découpes et les mouvements de ponçage. Actuellement, les sociétés spécialisées dans ce domaine emploient des équipements très performants reliés à des logiciels pour satisfaire les besoins du marché.

Par ailleurs, le fraisage est utile dans tous les domaines mécaniques. Par exemple, on s’en sert dans l’aéronautique pour fabriquer des pièces de grande importance telles que les ailes des avions. Leur fabrication nécessite une bonne dose de pression que les équipements de fraisage sont capables de fournir. D’un autre côté, ce processus peut aussi servir dans la réparation de petits composants mécaniques qui ne nécessitent pas l’acquisition de moules.

fraisage mécanique précision fabrication pièces technique entreprise usine

Quels sont les différents types de fraisage et leur mode de fonctionnement ?

On compte trois sous-catégories de fraisage : celui des métaux, de filetage et le mode rotatif.

Le fraisage des métaux

Le fraisage des métaux est le plus connu de tous. Il implique la coupe, le poinçonnage et le façonnage des objets métalliques. Il est utilisé dans la majorité des industries mécaniques. C’est la technique la plus efficace pour fabriquer les pièces métalliques avec précision. Les surfaces sont nettes et les découpes respectent les dimensions indiquées avec minutie. Lors des conceptions, les usines utilisent des fraiseuses verticales et horizontales standard. Si besoin, un broyeur peut être défini pour créer des formes tridimensionnelles et une surface irrégulière.

Le filetage

Ce système de fraisage permet de créer des filetages dans les trous ou sur les surfaces d’un objet métalliques. À l’opposé du taraudage, il est entièrement effectué à l’aide d’une machine et participe à l’obtention d’une finition raffinée et élégante. Ce type de fraisage impose l’emploi d’un outil de coupe multi ou monopoint, maintenu en équilibre par un mandrin.

A lire :   Zoom sur l’industrie du décolletage

La machine sert principalement à insérer le matériel de coupe dans le trou. Tout en se déplaçant du haut vers le bas, le foret tourne dans la circonférence du trou. La taille des copeaux étant très petite, l’outil est capable de faire des coupes droites et très lisses.

Le fraisage rotatif

Le fraisage rotatif est dédié spécifiquement à l’agronomie. On parle alors de fraise rotative, un équipement électrique très utilisé pour labourer les pelouses et jardins. Les modèles les plus accessibles sont les motoculteurs de petite et moyenne taille.

On s’en sert notamment pour creuser les sillons et les trous de plantation, labourer le gazon, ainsi que pour faire le rempotage des plantes. On dénombre trois types de fraises : à dents arrière, à dents avant, montées sur tracteur. Pour le dernier modèle, on distingue les dents contrarotatives (CRT) et celles rotatives standard (SRT).

Articles récents

Les critères de choix d’un filtre à air pour applications industrielles

Structures mécano soudées : 3 raisons de faire appel à des experts

Erwan Maiseau

Services d’usinage in situ pour résoudre les problèmes des chantiers de construction

Lucas Moillet

Laissez un commentaire