Place des Industries
Image default

3 astuces pour rédiger efficacement un cahier des charges CRM

Les logiciels CRM (Customer Relationship Management, signifiant Gestion de la Relation Client) regorgent de fonctionnalités utiles pour les entreprises : gestion des leads, automatisation de certaines étapes de la relation client et analyse des ventes ne sont que certaines d’entre elles. C’est pourquoi ce type de logiciel est devenu complètement mainstream dans le monde des affaires. Cependant, les entreprises qui n’y ont pas encore recours se devront de rédiger un cahier des charges CRM pour mettre en place une solution adaptée à leurs activités et à leurs spécificités. Voici 3 astuces pour exploiter tout ce potentiel afin de rédiger un cahier des charges particulièrement efficace pour votre organisation.

Se faire accompagner par un expert pour rédiger efficacement son cahier des charges CRM

Dans un premier temps, pour le cas où vous n’auriez jamais touché à un logiciel CRM de toute votre vie, la première astuce à mettre en oeuvre pour rédiger efficacement votre cahier des charges CRM est de recourir aux services d’un expert susceptible de vous aider. Il vous permettra de réaliser un diagnostic complet de vos besoins, en s’appuyant sur l’expérience acquise au contact d’autres entreprises.

Il vous sera également d’un important soutien au moment de passer aux étapes suivantes, à savoir l’analyse de vos processus métier et de vos documents internes, et le questionnement de vos équipes. Grâce à lui, vous éviterez de vous éparpiller. Enfin, en vous tournant par exemple vers le Français Dimo Software, vous maximiserez vos chance de réaliser un cahier des charges CRM ne comprenant aucune erreur grossière de rédaction.

Analyser finement vos documents internes et vos processus métier

Même sans CRM, vous avez certainement déjà des traces de vos workflows dans vos documents internes. Elles sont une multitude à figurer dans vos fiches produits, vos grilles tarifaires, vos contrats-types et vos relevés de procédure. Étudiez-les en détail pour en extirper des indices des besoins fonctionnels à intégrer dans le cahier des charges de votre futur logiciel CRM.

C’est à ce prix que les logiciels et les outils mis à la disposition de votre entreprise vous permettront d’obtenir des résultats probants. Par ailleurs, n’oubliez pas non plus d’analyser vos processus actuels pour identifier les points de blocage : cartographiez le parcours client, le traitement des commandes et la transmission des informations en interne pour réunir un ensemble plus ample de données.

A lire :   Connectivité : à quoi sert une carte SIM M2M ?

cahier des charges CRM

Questionner vos équipes pour rédiger un cahier des charges CRM efficace

Lorsque l’on cherche à rédiger un cahier des charges CRM efficace, le plus simple est parfois de se servir des données contenues dans son ancien logiciel. Mais si vous ne disposez pas encore de données d’activité issues d’un CRM, pas de souci. Vous devrez interroger directement vos équipes commerciales, marketing, service client et même direction sur leurs principaux points de friction au quotidien.

Demandez-leur quels sont les tâches fastidieuses, les données difficiles à obtenir, les interactions clients perfectibles. Leurs réponses vous permettront d’identifier précisément les irritants et les processus internes à optimiser en priorité dans votre cahier des charges CRM. Et, à terme, stimuler les ventes de votre entreprise de manière insoupçonnée.

Articles récents

Boîte mail SFR : comment faire pour utiliser une messagerie web SFR

Lucas Moillet

6 façons d’économiser de l’argent en mettant vos bons de travail en ligne

Yanis Marloeu

Formation Excel débutant : apprendre les bases du tableur de Microsoft

Yanis Marloeu

Laissez un commentaire