Place des Industries
Image default

Comment comprendre si un site est sûr et fiable

Comment évaluer la crédibilité, la sécurité et la fiabilité d’un site internet avant de l’utiliser ? Voici 7 conseils utiles.

Les escroqueries en ligne et les tentatives de phishing sont monnaie courante. Avant de visiter un site Web, d’effectuer un achat en ligne ou de partager vos informations en ligne, nous devons toujours nous demander : « Ce site Web est-il sûr ?».

Mais comment savoir si un site est sûr ? Voici 7 conseils pour « tester » la fiabilité et la sécurité de n’importe quel site Web.

1. Vérifiez que le site utilise le protocole HTTPS

Le premier élément à prendre en compte pour vérifier la sécurité d’un site Internet est l’utilisation du protocole HTTPS grâce à la présence d’un certificat SSL.

SSL est l’acronyme de « Secure Sockets Layer », un protocole qui permet la transmission d’informations de manière cryptée et sécurisée.

La présence d’un certificat SSL au sein d’un site Internet garantit que l’échange de données entre le navigateur que vous utilisez pour naviguer sur Internet et le serveur du site s’effectue de manière sécurisée et cryptée, sans qu’aucun vol d’informations n’ait lieu.

Comment comprendre si un site utilise le protocole HTTPS

Il suffit de regarder l’URL, c’est-à-dire l’adresse du site :

  • Les sites commençant par « http » ne sont pas sécurisés : ils transmettent des données en clair et ne garantissent pas une connexion sécurisée à ceux qui les visitent.
  • les sites qui commencent par « https »  sont en revanche sûrs : (le « S » signifie en fait « sécurisé ») car ils disposent d’un certificat SSL et transmettent les données de manière cryptée.

De plus, l’utilisation d’un certificat SSL peut également être facilement identifiée par la présence d’une icône de cadenas à côté de l’URL dans la barre d’adresse du navigateur.

En cliquant sur le cadenas, vous pouvez vérifier les détails de la certification.

A lire :   MyPeopleDoc : le coffre-fort digital pour les documents administratifs

Certains sites de phishing peuvent utiliser HTTPS pour se donner une apparence de sécurité. Mais rappelez-vous ne fournissez jamais votre mot de passe ou vos informations sensibles sur un site Web non verrouillé.

2. Vérifiez attentivement l’URL : s’agit-il du site officiel

La plupart des gens ne jettent qu’un rapide coup d’œil à l’adresse Web (ou pas du tout). Les pirates le savent et souvent, pour tenter l’arnaque, ils utilisent des domaines avec des caractères apparemment similaires aux sites officiels (par exemple anazon.fr au lieu de amazon.fr ou Paypa1.com au lieu de Paypal.com).

Il ne faut pas grand chose pour savoir si un site est original ou a été cloné, parfois même un petit caractère dans l’URL peut faire la différence entre un site officiel et sûr et un site qui vise à voler des informations aux utilisateurs.

3. Vérifiez les avis en ligne des autres utilisateurs

L’un des meilleurs moyens de tester la fiabilité d’un site Internet est de vérifier les avis laissés en ligne par d’autres utilisateurs.

Comment faire Il existe deux manières :

Tapez le nom du site Web dans la barre de recherche.

S’il s’agit d’une page dangereuse, Google vous affichera certainement des avis négatifs parmi les premiers résultats de recherche.

Vérifiez la fiabilité du site sur verifsites.com

verifsites.com est une nouvelle plateforme d’avis. Il s’agit d’un agrégateur d’avis sûr et transparent dans lequel toutes les expériences des utilisateurs sont collectées. Pour l’utiliser, allez simplement sur le site et saisissez le nom de votre entreprise ou votre site Web.

site fiable

4. Évaluez le site. Cela vous semble-t-il fiable

En plus de vérifier l’URL du type de connexion (« http » ou « https »), faites attention aux signes d’avertissement suivants :

  • De nombreux traits d’union ou symboles dans le nom de domaine.
  • Textes écrits dans un français épouvantable.
  • Présence de fautes d’orthographe ou de syntaxe.
  • Présence de publicités intrusives.
  • Présence de bannières qui vous obligent à répondre à un questionnaire (ou à effectuer d’autres actions) pour continuer la navigation.

En présence de ces éléments, remettez toujours en question la crédibilité du site et consultez une autre source en ligne pour vérifier sa fiabilité réelle.

5. Vérifiez la présence de la rubrique « Contactez-nous »

Vous ne savez toujours pas si l’entreprise dispose de toutes les informations d’identification ? La plupart des sites Web proposent aux utilisateurs une section « Contactez-nous » à partir de laquelle il est possible de trouver le numéro de téléphone, l’adresse et éventuellement d’envoyer des questions au propriétaire.

A lire :   Les meilleures caméras de sécurité domestique

Si le site ne dispose d’aucune information de contact, ou si vous appelez et que personne ne répond, méfiez-vous du site en question.

Habituellement, la section « Contactez-nous » (qui peut également être appelée « À propos de nous ») se trouve en bas du site ou dans la barre de navigation. Si vous ne le trouvez pas, il y a probablement quelque chose qui ne va pas.

6. Utilisez « WHOIS » pour rechercher le propriétaire du domaine

« WHOIS » est un service de vérification de domaine permettant de comprendre à qui appartient un site Web.

La consultation de la base de données WHOIS représente une méthode efficace pour identifier immédiatement le propriétaire d’un nom de domaine et les données d’enregistrement.

Vous avez des doutes sur un site Internet ? Essayez d’effectuer une recherche WHOIS sur le site Register.fr et faites attention à ces éléments qui pourraient être suspects :

  • Le domaine a été enregistré de manière anonyme et ne contient aucune donnée d’enregistrement.
  • Le nom du propriétaire est présent mais l’adresse email ne correspond pas et comporte des caractères étranges.
  • Le domaine a été enregistré ou transféré récemment.

7. Vérifiez la réputation du site avec des outils en ligne simples

Il existe des outils simples en ligne qui vous permettent de vérifier la sécurité et la fiabilité des URL.

Le plus connu est la navigation sécurisée de Google. Il s’agit d’un service de Google qui analyse des milliards d’URL par jour à la recherche de sites Web dangereux. Pour vérifier un site, copiez et collez simplement n’importe quelle URL dans le champ de recherche et effectuez une recherche.

En quelques secondes, Google Safe Browsing teste et présente un rapport de réputation de l’URL que vous saisissez.

Dans le cas de sites potentiellement dangereux, Google Safe Browsing fournit également des exemples des raisons pour lesquelles de telles évaluations négatives sont attribuées (par exemple publicité non transparente, etc.).

Un autre outil utile et impartial est VirusTotal, un service gratuit qui inspecte les sites en temps réel à l’aide de nombreux services tiers utilisés pour la cybersécurité.

En suivant ces conseils pour vérifier la sécurité d’un site internet vous pouvez être sûr de la fiabilité du site que vous naviguez et sur lequel vous envisagez peut-être de faire des achats.

Articles récents

Les missions essentielles d’une société de gardiennage et surveillance

On m’accuse de vol à tort, comment réagir ?

Kevin Brauillard

Les caméras de surveillance sans fil et leur popularité croissante

Lucas Moillet

Laissez un commentaire