Place des Industries
Image default

Guide de la rectifieuse : types, fonctionnement et applications

Cette machine-outil est utilisée pour des finitions par abrasion grâce à des meules de plusieurs formes. La rectifieuse est donc incontournable pour avoir une pièce finie. Nous la retrouvons dans divers ateliers et les professionnels sont en mesure d’acheter des références d’occasion. Pour cela, les besoins doivent être identifiés puisqu’il existe plusieurs modèles sur le marché.

Quelles sont les différentes versions de la rectifieuse ?

Par rapport aux applications, il est judicieux de sélectionner une rectifieuse spécifique.

  • Avec la rectifieuse plane, la pièce est fixée sur une table et la meule effectue des mouvements de va-et-vient pour enlever la matière.
  • En employant une rectifieuse cylindrique, la pièce tourne entre des pointes ou dans un mandrin. La meule se déplace dans le sens de la longueur.
  • La rectifieuse sans centre est utilisée pour les pièces cylindriques sans les pointes pour maintenir la pièce. Cette dernière est fixée entre une meule de régulation et une meule de travail.
  • Vous trouverez aussi une rectifieuse de profil qui est parfaite pour les formes complexes. Elle est souvent équipée de dispositifs de contrôle numérique pour avoir une opération précise.

Lorsque vous avez identifié la rectifieuse qui convient à vos besoins, vous pouvez passer à l’achat. Si le marché du neuf est assez onéreux, il existe une alternative susceptible de vous combler. Il suffit de voir les rectifieuses d’occasion. Des professionnels comme Samo vendent plusieurs références en mesure de vous satisfaire.

Comment utiliser une rectifieuse ?

Vous avez plusieurs étapes qu’il est nécessaire de bien respecter pour que le rendu soit à la hauteur de vos attentes. La rectifieuse et la pièce à travailler doivent être propres, la phase du nettoyage ne doit pas être négligée. Sélectionnez la meule la plus adaptée. Fixez ensuite la pièce de manière sécurisée sur la table de la rectifieuse et employez des dispositifs de serrage ou des mandrins. Alignez-la pour avoir un résultat uniforme.

Plusieurs paramètres sont disponibles notamment au niveau de la profondeur ou de la vitesse de rotation de la meule. Ils sont à choisir par rapport à la taille de la pièce et au matériau. N’oubliez pas les équipements de protection comme les lunettes de sécurité, des gants, des vêtements spécifiques pour vous prémunir des projections de particules.

Allumez la rectifieuse et laissez la meule travailler, elle atteindra sa vitesse maximale avant de se déplacer vers la pièce. À l’aide des commandes ou des manivelles, il est possible de réaliser des mouvements très précis. Un liquide peut être utilisé pour refroidir la pièce afin d’éviter la surchauffe lors du contact avec la meule.

A lire :   Industrie : des machines d'occasion pour réduire votre empreinte carbone

Lorsque la finition est terminée, éteignez la machine et n’oubliez pas de la nettoyer. La zone du travail doit être propre sans les débris ou des résidus. Inspectez enfin la meule pour identifier un éventuel signe d’usure ou un dommage.

Certaines pratiques sont aussi à proscrire pour que l’usage de la rectifieuse soit sécurisé. Ne portez pas de vêtements amples, ne cognez pas la pièce contre la meule, n’augmentez pas la vitesse de la meule si cela n’est pas prévu et utilisez uniquement des matériaux adaptés à votre rectifieuse.

Articles récents

Gestion des déchets industriels : pourquoi et comment s’en préoccuper ?

Erwan Maiseau

3 secteurs dans lesquels le matériel de robinetterie est indispensable

Erwan Maiseau

Industrie : des machines d’occasion pour réduire votre empreinte carbone

Erwan Maiseau

Laissez un commentaire