Place des Industries
Image default

Comment utiliser l’analyse des sols pour la régénération des sites miniers

La revégétalisation des sites miniers est une étape obligatoire qui doit être réalisée par toutes les sociétés minières. L’absence de terre végétale combinée à l’utilisation de matériaux excédentaires en place rend généralement ce processus difficile. Dans de nombreux cas, ce qui était auparavant capable de soutenir un écosystème florissant est désormais incapable de faire pousser la moindre vie végétale. La raison de ce phénomène peut s’expliquer par les propriétés du sol post-mine.

Dans un scénario parfait, les entreprises pourraient simplement remplacer le sol actuel, infertile, par un sol qui possède les mêmes qualités que l’original. Pour ce faire, il est important de créer un sol dont les attributs imitent ceux des terres fertiles environnantes. Pour que cela soit possible, nous devons apprendre comment fonctionnent les structures du sol.

Bioaccumulation

La bioaccumulation désigne le processus par lequel des composants fondamentaux pour la génération de matière organique, mais dont la prévalence est insuffisante ou inexistante au sein même du sol, sont absorbés et amassés par la couche arable. Cette absorption de minérales clés se renforce avec le temps et se produit plus rapidement dans des conditions optimales. Ce processus finit par conférer au sol les mêmes qualités que celles d’un sol expérimenté et, surtout, le sol arable est doté des attributs nécessaires à son rajeunissement. Le succès de la bioaccumulation décide de la qualité de la vie végétale qui pourra se développer à partir du sol.

L’importance de l’analyse des sols

La seule façon pour les professionnels de la géotechnique d’être certains des minéraux dont le sol de l’après-mine a besoin est d’effectuer des analyses de sol approfondies. Ces tests sont cruciaux pour le rajeunissement après exploitation minière. En règle générale, le sol qui existe sur le site d’un ancien projet minier présente les problèmes suivants :

Inadéquation du phosphore : le phosphore est un macrominéral crucial pour la vie végétale. Des niveaux insuffisants de phosphore limitent le taux de croissance de la matière organique
Insuffisance de calcium : la présence de calcium dans le sol est vitale pour un certain nombre de comportements des plantes, notamment la division et l’allongement des cellules, la fonction enzymatique, la décomposition de l’amidon et plus encore
Salinité : le degré de sel dissous présent dans l’humidité du sol. La salinité a un effet négatif sur la croissance des plantes et augmente la probabilité d’érosion
Acidité : elle est mesurée en pH (potentiel d’hydrogène) sur une échelle de 1 à 10 et fait référence au nombre d’ions hydrogène présents dans le sol. Tout ce qui est inférieur à 5,5 dans la couche supérieure du sol et à 4,8 dans le sous-sol est considéré comme un sol acide et est préjudiciable à la croissance des plantes. Il s’agit d’un problème courant pour les sols des sites d’après-mine
Le manque de matières organiques : un manque limité ou complet de minéraux précieux présents dans les matières organiques est problématique pour le rajeunissement des plantes.

S’assurer que tous les problèmes ci-dessus sont rectifiés n’est réalisable que par le biais d’une analyse du sol.

régénération site miniers

Revégétaliser les sols problématiques

  • Identifiez les propriétés du sol avant d’enlever la terre végétale.
  • Prélevez des échantillons de sol et testez-les de manière approfondie avant le début de l’exploitation, ce qui permettra de découvrir les dangers potentiels qui pourraient faire surface pendant le processus de rajeunissement
  • Stocker et sécuriser les composants de haute qualité
  • Remplissez le sol avec des plantes compatibles avec les qualités du nouveau sol.
    N’essayez de planter que pendant les périodes les plus froides de l’année.

Conseils pour un rajeunissement efficace et efficient des sols après exploitation

  • Comprendre le degré de puissance du sol nécessaire (à quel point les conditions du sol doivent être proches de la perfection pour assurer la repousse des plantes)
  • Déterminer le potentiel de culture existant des matériaux du sol actuel (pH du sol, minéraux et prévalence de la matière organique – le cas échéant)
  • Sonder la progression de la puissance du sol à l’aide d’analyses de sol fréquentes.

Si vous êtes une société minière qui a besoin de faire transformer le sol infertile de son site post-exploitation en un matériau de sol puissant capable de soutenir à nouveau la vie végétale, prenez contact avec une société professionnelle d’analyse des sols.

Related posts

Comment rédiger des discours convaincants sur le recyclage

Lucas Moillet

5 projets écologiques pour une maison

Lucas Moillet

Laissez un commentaire