Place des Industries
Image default

Agriculture : les ressources pour lutter contre le gel

Devenir agriculteur est un projet qui vous tient vraiment à cœur ? Après avoir analysé le marché et étudié la faisabilité de votre projet, vous êtes enfin prêt à vous lancer ? Le bon rendement de votre exploitation agricole dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels on retrouve le climat. Aujourd’hui, les dérèglements climatiques touchent fortement le secteur agricole, obligeant les acteurs de ce domaine à trouver des solutions efficaces pour faire face à ce bouleversement. Alors, comment lutter contre le gel pour sauver son exploitation agricole ?

L’impact des dérèglements climatiques sur les exploitations agricoles

Selon le rapport du GIEC publié en février 2022, l’augmentation de l’intensité et de la fréquence des épisodes météorologiques nuit au développement des cultures. Depuis quelques années, la canicule est de plus en plus forte, surtout dans le sud de la France.

Les vagues de chaleur touchent donc les régions telles que la Normandie, où l’herbe ne pousse plus dans la prairie durant les saisons chaudes. Les fortes pluies représentent aussi une menace, car elles peuvent détruire des récoltes entières en survenant au mauvais moment. Les chutes de grêle sont redoutables, parce qu’elles peuvent conduire à la destruction des cultures de façon soudaine.

agriculture gel outils météo

Quelles sont les méthodes de prévention des dommages causés par le gel ?

Pendant l’hiver, les températures sont très basses. Cela peut causer la formation de glace à l’intérieur des tissus végétaux, des dommages au niveau des cellules végétales et détruire les fruits.

Les agriculteurs doivent donc garantir la sécurité de leurs cultures et les protéger contre le gel en utilisant des méthodes actives ou passives. Les solutions passives se rapportent à la sélection minutieuse de la zone de culture, une bonne gestion de l’alimentation des plantes ainsi que le maintien d’une taille appropriée.

Pour qu’elles soient vraiment efficaces, ces méthodes doivent être mises en œuvre avant le début de la saison hivernale. Il est également possible d’exploiter les données fournies par les thermomètres professionnels utilisés en agrométéorologie afin de déterminer les techniques les plus efficaces à mettre en œuvre pour éviter les conséquences du gel.

Les techniques de protection actives contre le gel des cultures comprennent l’usage des brasseurs, de chaufferettes, l’irrigation par aspersion, etc. Le but de ces méthodes est d’apporter une modification au microclimat des champs pour éviter la formation de glace dans les tissus végétaux pendant la période de gel.

Afin d’avoir de meilleurs résultats, il est fortement recommandé d’associer les techniques de protection passives et actives. Le meilleur scénario est de tester plusieurs combinaisons avant la plantation pour éviter les dommages causés par le gel. De cette manière, l’agriculteur pourra augmenter la protection de ses plants contre les intempéries tout en minimisant ses coûts.

Par rapport à toutes les techniques présentées ci-dessus, l’irrigation par aspersion est la méthode qui offre un excellent niveau de protection. Elle consiste à maintenir la température des cultures aux environs de 0 °C en suivant la règle de la chaleur latente. En plus d’être efficace, elle est aussi économique en termes de coûts, de main-d’œuvre et d’énergie.

Related posts

5 projets écologiques pour une maison

Lucas Moillet

Comment utiliser l’analyse des sols pour la régénération des sites miniers

Lucas Moillet

Comment rédiger des discours convaincants sur le recyclage

Lucas Moillet

Laissez un commentaire