Place des Industries
Image default

Les risques de l’artisanat : comment y faire face ?

Comme la majorité des secteurs d’activité, celui de l’artisanat est enclin à des risques. Ils sont de diverses natures, liées tant à l’activité elle-même qu’à la santé de l’artisan. En tant qu’artisan, vous devez donc anticiper ces risques, afin de protéger au mieux votre activité. Quelles mesures entreprendre pour anticiper et faire face aux risques liés à l’artisanat ?

L’assurance décennale pour couvrir votre activité

Lorsque vous exécutez un chantier, il est possible que des dommages surviennent postérieurement à sa livraison. Il est de votre responsabilité d’y faire face, dès lors qu’il est prouvé qu’effectivement les défauts observés relèvent de votre prestation. Dans un tel contexte, disposer d’une assurance décennale pour votre corps de métier d’artisan est fondamental. L’assurance décennale est une couverture qui garantit la réparation des dommages survenus sur un chantier. Elle intervient dès lors que ces vices sont recensés dans la première décennie après réception du chantier par le donneur d’ordre. En réalité, il s’agit d’une assurance de prévention, laquelle permet d’anticiper la survenance d’un risque décennal.

Que vous soyez artisan d’un corps de métier du gros et du second œuvre en bâtiment, vous devez souscrire une garantie décennale. Pareil si vous êtes architecte ou bureau d’études techniques. Ainsi, votre assureur prend en charge la réparation des désordres qui pourraient survenir sur vos chantiers. Au bénéfice de cette couverture, votre trésorerie d’entreprise est préservée.

Entre autres dommages pris en charge par le contrat d’assurance décennale, il y a ceux qui compromettent la solidité de l’ouvrage et la rendent impropre à sa destination : des fissures, un glissement de terrain, des problèmes d’étanchéité, etc. On considère aussi les dommages liés à un élément d’équipement indissociable du bâtiment. En sont exclus les dommages de nature esthétique. Sur www.aric-assurances.fr, vous contactez un courtier pour couvrir votre activité d’artisan.

Artisan: anticipez les risques liés à l'exercice de votre activité

Assurances et risques : appréhendez mieux les aléas de la vie d’artisan

Afin de faire face efficacement aux risques inhérents à l’artisanat, appréhender les aléas de la vie d’artisan est un passage obligatoire. Dans l’exercice de votre activité, vous devez être conscients qu’à un moment ou un autre, des périodes creuses interviendront. Elles se caractérisent souvent par une baisse d’activité ou des interruptions de chantiers, faute de trésorerie du donneur d’ordre.

De même, il faut anticiper les retards de paiement et les cas d’impayés. Ce sont des situations dont vous devez avoir pleinement conscience et anticiper. Ce faisant, vous maintiendrez un flux de trésorerie, quand bien même ces périodes délicates surviendront. C’est le lieu d’insister sur le suivi de trésorerie et la gestion comptable de votre activité d’artisan.

A lire :   Combien coûte l'assurance invalidité ?

En ce sens, il est d’ailleurs recommandé de disposer d’un tableau de bord pour suivre les indicateurs de performances de votre entreprise (point mort, taux de rentabilité, CA, charges fixes, etc.). Adopter des outils d’élaboration d’un prévisionnel de résultats est aussi opportun. Selon la taille et le chiffre d’affaires de votre entreprise d’artisanat, déléguez votre gestion comptable à des spécialistes.

Par ailleurs, vous devez aussi penser à la santé et à la prévoyance pour votre activité. Pour ce faire, pensez à cotiser au régime obligatoire de la Sécurité sociale des indépendants. Vous pouvez renforcer cette cotisation au moyen d’une complémentaire santé pour artisan. Ainsi, vous bénéficiez d’une prise en charge de qualité dans le cadre de votre parcours de santé. Cela permet de faire face aux risques et problèmes de santé liés à l’artisanat, cette activité manuelle très exigeante.

Artisan : prévenez les risques professionnels

Pour mener à bien votre activité artisanale, il importe d’être dans l’anticipation et la prévention. Cela suppose de souscrire toutes les assurances nécessaires à l’exercice de votre activité. Hormis la décennale, la garantie de responsabilité civile professionnelle est une couverture primordiale. Elle est aussi importante que les garanties de parfait achèvement et biennale.

La prévention des risques professionnels implique aussi la bonne organisation de vos chantiers. Du choix des procédés d’exécution au respect des normes de sécurité sur chantier, vous devez analyser tous les aspects. En ce sens, la sécurité de vos salariés sur les chantiers est une priorité absolue. Pour la garantir, assurez-vous d’adopter les bonnes pratiques dans l’utilisation des équipements de levage.

Le bon usage des solutions et des équipements d’aide à la manutention est aussi un aspect essentiel dans la prévention des risques professionnels. La gestion optimale de la charge de travail des collaborateurs sur chantier a également droit de citer ici. Bien sûr, la mise à disposition de vos équipes des équipements de protection individuelle est également un axe prioritaire. En outre, les mesures de sécurité indispensables au travail en hauteur ne doivent pas être occultées.

Articles récents

Assurance décennale : quels sont les artisans soumis à cette obligation ?

Erwan Maiseau

Explication détaillée des différents types d’assurance pour les voitures de location

Lucas Moillet

Litige en assurance : avocat en assurance ou contre-expert

Lucas Moillet

Laissez un commentaire