Place des Industries
Image default

De quoi se compose l’équipement d’un préparateur de commandes ?

Le préparateur de commandes est un professionnel qui intervient dans un entrepôt ou un magasin. Dans le cadre de son travail, il est appelé à utiliser un certain nombre d’équipements de manutention, de transport et de sécurité. Voici un récapitulatif du matériel nécessaire à la profession de préparateur de commandes.

Le matériel nécessaire à un préparateur de commandes

Dans le cadre de son travail, le préparateur de commandes utilise différents types d’équipements.

Le matériel d’optimisation du stockage

Pour un stockage efficace de produits dans un entrepôt, il faut prévoir des rayonnages adaptés à l’activité. Par exemple, pour une entreprise qui propose des articles lourds, l’idéal est de privilégier des rayonnages en acier galvanisé, capables de contenir jusqu’à 170 kg par tablette. Il est aussi important de songer à la disposition et au rangement des produits sur les étagères. Pour cela, il vous faut des bacs pliants. Ils vous permettent d’optimiser l’utilisation de l’espace, et de moduler le stockage selon vos besoins.

Vous pouvez aussi opter pour les bacs à bec pour une conservation en vrac et plus rapide des petits articles. Quant aux caisses avec ouverture latérale ou horizontale, elles simplifient l’accès aux produits. Utilisez des caisses de couleurs différentes pour vous retrouver dans l’entrepôt et faciliter l’organisation du stock.

Pour faire son travail efficacement, le préparateur de commandes ne doit pas passer tout son temps à chercher un produit en particulier. Il est donc important de bien étiqueter les racks (casiers de rangement). Pour cela, vous avez besoin d’adhésifs, de porte-étiquettes, de dévidoirs de Scotch et de panneaux d’identification. Vous trouverez ces différents équipements sur les plateformes spécialisées. Par exemple, si vous cherchez un dérouleur de Scotch, c’est par ici que vous devez regarder.

Préparateur de commandes dévidoir adhésif

Le matériel de manutention

Le préparateur de commandes doit se déplacer au sein de l’entrepôt, et transporter des produits lourds d’un point à un autre. À cet effet, il a besoin d’équipements de manutention comme les tables et les chariots élévateurs, les gerbeurs et les transpalettes. Pour des raisons de protection, il doit être installé sur son lieu de travail des miroirs de sécurité, et des sangles sur support.

Quelles sont les tâches d’un préparateur de commandes ?

Le préparateur de commandes travaille généralement dans le domaine de la logistique et du transport. Son rôle consiste à sélectionner et à rassembler les différents produits commandés par un client. Ensuite, il les conditionne dans un contenant adapté. Il peut s’agir d’un carton, d’une glacière pour les articles réfrigérés, d’une palette ou d’un colis. Après cela, il vérifie si sa préparation est conforme au bon de commande, notamment en termes de quantités et de références.

A lire :   Les meilleurs conseils de déménagement des déménageurs professionnels

Le préparateur de commandes se charge finalement de suremballer le lot, puis de le transmettre au service de livraison. Son travail requiert beaucoup de subtilités, car il doit faire attention à plusieurs détails au quotidien. Par exemple, pour éviter la péremption des produits stockés, il doit utiliser la technique du FIFO (first in first out). En clair, les premiers produits à être stockés doivent être les premiers à sortir de l’entrepôt. Certains articles sont souvent très fragiles. Il doit donc faire preuve de tact pour éviter leur détérioration.

Un préparateur de commandes doit-il avoir des équipements de protection ?

Au quotidien, le préparateur de commandes est exposé à toute sorte de situations dangereuses. Une chute de palettes ou de bacs, une glissade due au déversement d’un liquide au sol, une blessure liée à l’enfoncement d’une écharde en bois dans la main… Pour éviter ce genre de situations, des mesures sécuritaires doivent être prises au sein de l’entrepôt. Le marquage au sol est par exemple imposé par la loi. Mais plus important encore, l’intégrité physique du préparateur de commandes doit être protégée avec des équipements de protection individuelle (EPI).

Pour la protection de la tête, vous pouvez opter pour un casque. Le choix du modèle va dépendre du secteur dans lequel vous travaillez, et des objets que vous manipulez. Les casques avec une visière longue serviront par exemple à protéger aussi vos yeux. Il existe toutefois des lunettes de sécurité qui vous aident à éviter les éclaboussures chimiques, le rayonnement ultraviolet, les aérosols liquides. Pour éviter d’éventuelles blessures à la main, il vous faut des gants de sécurité. Réduisez la sensation de fatigue, les chocs sur l’os métatarsien, les risques de maladies relatives au travail en position debout, avec des chaussures de sécurité.

Dans les entrepôts trop bruyants, il est recommandé de prévoir des protections auditives comme les casques anti-bruit, les bouchons d’oreilles, ou les cache-oreilles. Si vous travaillez dans un magasin mal éclairé où les risques de croisement sont élevés, prévoyez des vêtements réfléchissants. Ils permettent de réduire considérablement les risques de chocs entre opérateurs, ou entre chariots.

Articles récents

Création d’emballages industriels hors standard : faites appel à des spécialistes

Erwan Maiseau

Racks de rangement industriels au meilleur prix : l’efficacité au service de la productivité

Lucas Moillet

Que pouvez-vous stocker dans les unités de stockage qui sont disponibles à la location ?

Yanis Marloeu

Laissez un commentaire