Place des Industries
Image default

Google Correction et terminologie technique : créez votre propre glossaire

Les outils de correction en ligne deviennent incontournables pour les étudiants et les professionnels qui rédigent parfois des supports écrits. Où que vous soyez dans le monde, Google Correction garantit un correcteur orthographique performant accessible depuis les quatre coins du monde. Profitez d’une meilleure expérience utilisateur en créant votre propre glossaire.

Activer le correcteur orthographique

Google n’est pas seulement un moteur de recherche. Il s’agit d’un outil pratique à part entière. Il se démarque par son correcteur orthographique intégré pour aider les internautes à éviter les fautes d’orthographes dans le traitement de tout type de textes.

La première étape consiste à activer le correcteur orthographique de Chrome. Connectez-vous sur votre compte Google pour ensuite repérer le menu « Paramètres ». Vous aurez ensuite à cliquer sur « Paramètres avancés », puis « Langues » et « vérification orthographique ». Ce qui vous permettra d’activer la fonctionnalité « Correcteur orthographique ». Acceptez l’option « Demander des suggestions à Google ».

Pour la correction, vous n’aurez pas à chercher loin. En utilisant le programme Microsoft Word, les textes en rouge seront à réviser. Plus précisément, les fautes d’orthographes sont signalées. Pour effectuer la correction de chaque mot, il suffit d’effectuer un clic droit à partir de la souris. Une liste de suggestions sera au rendez-vous : à vous de sélectionner la meilleure option. Lorsqu’il n’y a pas d’erreur, une ligne continue apparaît.

google correction

Considérer les terminologies techniques

Les correcteurs d’orthographe soulignent ou mettent en rouge les fautes d’orthographes et grammaticales. Vous remarquerez également que les noms propres et les terminologies techniques peuvent être signalés. Afin d’éviter les suggestions incorrectes, créer son propre glossaire serait la meilleure option. Lorsque le programme souligne en rouge les terminologies techniques, vous avez intérêt à effectuer un clic droit pour accéder au menu. Bien évidemment, des suggestions seront au rendez-vous, mais descendez directement vers l’option « ajouter au dictionnaire ». A chaque fois que vous utilisez Word, Google ne signale plus le mot technique.

Il est recommandé d’éviter la correction automatique de Google. Ce qui vous évitera d’annuler les révisions effectuées par Google pour des mots spécifiques. A savoir que cette fonctionnalité est disponible lorsque vous utilisez Google Docs ou Google Slides.

Conseils de rédaction

Que vous songez à écrire un mail ou rédiger un rapport ou encore un livre, il est important de réserver du temps pour la relecture. Commencez par effectuer une auto-correction pour dénicher les mots répétés, les phrases non claires et aussi les erreurs grammaticales. Sollicitez l’aide d’une seconde personne pour vous aider à détecter les fautes et aussi à reformuler certaines phrases si nécessaire.

A lire :   Fusionner des PDF sans logiciel, c'est possible : voici comment faire

Par la suite, faites confiance à Google pour la correction de votre document. Comme mentionné, vous obtiendrez les meilleures suggestions.  Pour des résultats plus intéressants, afin d’optimiser la qualité de la rédaction, rien ne vous empêche d’essayer les prestations gratuites des plateformes spécialisées en correction d’orthographe. Menez votre recherche à partir de votre moteur de recherche Google. En seulement quelques clics, vous aurez l’opportunité d’obtenir des propositions intéressantes. Copiez et collez votre texte dans la case dédiée à la correction en ligne, puis reprenez le texte en version corrigée.

Articles récents

L’importance d’un contrat de maintenance informatique

Albane de Vaillancourt

Où se trouve le mot de passe wifi Freebox : astuces et conseils pratiques

Yanis Marloeu

Carrière dans le métaverse : explorez les opportunités inédites

Lucas Moillet

Laissez un commentaire