Place des Industries
Image default

L’importance de l’information logistique dans la gestion de la supply chain

L’univers de la gestion de la supply chain est en perpétuelle évolution, guidé par la nécessité d’optimiser l’efficacité, de réduire les coûts et de satisfaire les clients. Au cœur de cette complexité opérationnelle réside un élément crucial : l’information logistique. Celle-ci englobe une variété de données relatives aux mouvements de biens, aux ressources, aux coûts et aux délais. Elle joue un rôle central dans la prise de décisions éclairées et la planification stratégique. Découvrez ici l’importance de l’information logistique dans la gestion de la supply chain.

Les bases de l’information logistique et son rôle dans la gestion de la supply chain

L’information logistique est l’ensemble des données relatives aux opérations logistiques, telles que les stocks, les commandes, les livraisons, les retours, les coûts, etc. Elle se compose d’une multitude de données provenant de diverses sources, comme les fournisseurs, les entrepôts, les transporteurs et les points de vente. Elle englobe aussi les détails des commandes, les prévisions de la demande, les temps de transit, et bien plus encore.

Son rôle central dans la gestion de la supply chain réside dans sa capacité à fournir une visibilité en temps réel sur chaque étape du processus. D’après les informations fournies par Républik Supply, elle aide à planifier les besoins en ressources et en capacités, ainsi qu’à mesurer et à évaluer les résultats. Elle est aussi utile pour optimiser l’allocation des ressources et la répartition des tâches, mais aussi pour réagir aux aléas et aux imprévus. Elle facilite la coordination des activités entre les différents maillons de la chaîne.

L’impact de l’information logistique sur une planification et une prise de décision efficaces

Au cœur de toute la supply chain efficace se trouvent une planification rigoureuse et une prise de décision éclairée. L’information logistique joue un rôle crucial dans ces processus, car elle fournit les données nécessaires pour évaluer, anticiper et répondre aux besoins et aux défis opérationnels. Elle a donc de nombreux impacts positifs sur la qualité de la planification et de la prise de décision.

A lire :   Faire suivre son courrier pour recevoir courrier à une autre adresse : comment faire ?

importance information logistique dans gestion supply chain

Planification proactive grâce aux données

La planification proactive est la clé pour éviter les problèmes potentiels avant qu’ils ne se matérialisent. L’information logistique de qualité permet aux entreprises de modéliser différents scénarios. Elles peuvent alors anticiper les fluctuations de la demande, les pénuries de matières premières, les retards de livraison, et bien d’autres facteurs perturbateurs.

Par exemple, une entreprise peut ajuster ses niveaux de stock en fonction des données historiques de la demande et des tendances saisonnières. Elle minimisera ainsi les risques d’obsolescence des stocks dus à des commandes excessives ou insuffisantes.

Réduction des risques d’obsolescence et d’engorgement

L’information logistique précise permet d’éviter l’obsolescence des stocks. Il s’agit d’une situation coûteuse où les produits deviennent invendables en raison de changements dans la demande ou de l’introduction de nouveaux produits.

Avec l’information logistique, les entreprises disposent d’une vue détaillée de la demande passée et actuelle, ainsi que des tendances du marché. Elles peuvent alors ajuster leurs niveaux de stock en conséquence. Cela réduit les risques d’accumulation excessive de produits non vendus et d’espace d’entreposage inutilisé. L’engorgement des entrepôts, qui peut entraîner des coûts de stockage supplémentaires et une baisse de l’efficacité opérationnelle, est ainsi évité.

Gestion proactive des perturbations

Dans une chaîne d’approvisionnement complexe, les perturbations peuvent survenir à tout moment. Cela peut être dû à des retards de livraison, des incidents météorologiques, des problèmes techniques ou d’autres facteurs imprévus. L’information logistique permet aux entreprises de détecter ces perturbations potentielles à un stade précoce et de prendre des mesures pour les atténuer. Par exemple, si une livraison est en retard, les données en temps réel peuvent aider à identifier des itinéraires alternatifs ou à ajuster les priorités de production. Cela permet de minimiser les impacts sur les délais de livraison aux clients.

Tous ces impacts de l’information logistique sur la planification et la prise de décision constituent des avantages pour les entreprises qui en font usage. Ils convergent tous vers un point important de la chaîne d’approvisionnement qui est l’optimisation des coûts et la réduction des dépenses.

Les avantages d’une information logistique précise et opportune

L’un des principaux objectifs de la gestion de la supply chain est de réduire les coûts tout en maintenant un niveau élevé de service. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable de disposer d’une information logistique précise et opportune, qui permet de :

  • diminuer les stocks et les ruptures,
  • éviter les surcoûts liés aux retards, aux erreurs ou aux pertes,
  • améliorer l’utilisation des ressources et des équipements,
  • réduire le gaspillage et les émissions,
  • augmenter la satisfaction et la fidélisation des clients.
A lire :   De quoi se compose l'équipement d'un préparateur de commandes ?

Par ailleurs, une compréhension approfondie des coûts et des contraintes temporelles associés à chaque maillon de la chaîne d’approvisionnement permet une prise de décision plus éclairée. L’information logistique fournit des données précieuses sur les coûts de transport, les temps de transit, les frais de stockage, et d’autres coûts opérationnels. Ces éléments aident les entreprises à évaluer les options disponibles et à comparer les avantages et les inconvénients.

Les initiatives visant à améliorer la qualité, l’exactitude et l’actualité des données

Pour bénéficier des avantages de l’information logistique, il est nécessaire d’améliorer la qualité, l’exactitude et l’actualité des données. Pour ce faire, il existe plusieurs initiatives possibles, telles que :

  • la définition des normes communes et des indicateurs clés,
  • la formation et la sensibilisation du personnel à l’importance de l’information logistique,
  • l’instauration d’un système d’évaluation et d’amélioration continue,
  • la facilitation du partage et de l’échange des données entre les parties prenantes.

Il faut aussi penser à la mise en place des procédures de collecte, de vérification et de mise à jour des données. Cela inclut l’intégration de systèmes informatiques de pointe pour garantir une collecte de données automatisée et sans erreurs. Les partenariats avec les fournisseurs et les transporteurs pour la synchronisation des informations jouent également un rôle clé.

Vous pouvez aussi utiliser des codes-barres, des technologies RFID et l’Internet des objets (IoT) pour suivre les produits à chaque étape de leur voyage. Cela fournit ainsi des données en temps réel pour une meilleure prise de décision.

Les technologies qui facilitent l’utilisation efficace des informations logistiques

L’émergence des technologies liées à la chaîne d’approvisionnement a considérablement amélioré la capacité des entreprises à exploiter efficacement l’information logistique. Il s’agit entre autres des systèmes de gestion des entrepôts (WMS) et des systèmes de gestion des transports (TMS). On retrouve aussi les plateformes d’échange de données et les solutions d’analyse avancées.

Avec les systèmes de suivi en temps réel, il est possible de localiser précisément les expéditions. En revanche, grâce aux algorithmes prédictifs, on peut anticiper les problèmes potentiels. Les tableaux de bord et les rapports personnalisés offrent quant à eux une vue d’ensemble. Cela permet aux décideurs de réagir rapidement aux tendances et aux anomalies.

Parmi les technologies les plus utilisées, on retrouve aussi les systèmes d’information logistique (SIL). Ils regroupent les applications informatiques dédiées à la gestion des opérations logistiques. Il existe aussi les systèmes d’identification automatique (RFID, codes-barres, etc.), qui permettent d’identifier et de localiser les produits ou les conteneurs. Les systèmes de géolocalisation (GPS, etc.) quant à eux permettent de suivre et de contrôler les véhicules ou les colis. Les intelligences artificielles (IA) sont aussi utiles pour optimiser les processus logistiques grâce à l’apprentissage automatique ou au traitement du langage naturel.

A lire :   Un transitaire à Marseille pour optimiser ses opérations logistiques et douanières

supply chain

Les défis de la mise en œuvre des systèmes d’information logistique

La mise en œuvre réussie de systèmes d’information logistique n’est en réalité pas sans défis. L’intégration de différentes sources de données provenant de divers acteurs peut être complexe et exigeante sur le plan technique. Il importe donc de choisir les technologies adaptées aux besoins et aux objectifs de la chaîne d’approvisionnement. Il faut aussi assurer la compatibilité et l’interopérabilité des systèmes entre les différents acteurs de la chaîne.

La confidentialité et la sécurité des données doivent également être prises en compte, notamment lorsque des informations sensibles sont partagées entre partenaires commerciaux. De plus, l’adaptation culturelle et organisationnelle peut poser des défis. La raison est que les employés doivent apprendre à travailler avec de nouvelles technologies et à s’adapter aux nouvelles méthodes de travail. Il faudra alors gérer le changement et l’adaptation des processus et des compétences.

Articles récents

Dans quel sens emballer avec du papier bulle d’emballage

Kevin Brauillard

Comment les entreprises de déménagement peuvent utiliser des logiciels pour augmenter leurs ventes

Lucas Moillet

Qui va perturber l’industrie du déménagement et comment ?

Lucas Moillet

Laissez un commentaire