Place des Industries
Image default

Marquage-piquetage : comment choisir la bonne entreprise ?

La construction d’une maison est un projet de grande envergure qui nécessite la réalisation de travaux de diverses natures. Avant l’édification du bâtiment, des travaux préalables doivent être effectués afin de vérifier que le chantier n’endommagera pas les réseaux souterrains. L’opération qui permet de faire cette vérification s’appelle le marquage-piquetage. De quoi s’agit-il ? Comment choisir la bonne société pour cette intervention ?

Le marquage-piquetage : de quoi s’agit-il ?

Le marquage-piquetage est une opération obligatoire consistant à marquer le sol à des endroits clés avec des piquets afin de repérer l’emplacement des réseaux enterrés sous le sol d’un futur chantier de construction. Les tracés au sol représentent donc la matérialisation de l’identification des réseaux souterrains repérés en amont. Le but de cette opération est de préserver les réseaux enterrés de tout dégât et la sécurité des acteurs qui interviendront sur le chantier. Lors des marquages, la couleur jaune est utilisée pour indiquer la présence de gaz. La teinte rouge renseigne sur la présence des réseaux électriques et le bleu signale la présence de l’eau potable.

Les réseaux de produits chimiques sont signalés par l’orange et ceux de l’assainissement peuvent être repérés grâce à la couleur marron. Le violet, le vert et le rose indiquent respectivement la présence des réseaux de chauffage et de climatisation, de télécommunications et de signalisations routières et de zone d’emprises multiréseaux. Le blanc signale généralement l’absence de ces différents réseaux. De plus, lorsque plusieurs réseaux sont identifiés dans la même zone, l’entreprise spécialisée utilise juste la couleur rose. Pour finir, il convient de rappeler que contacter des professionnels sur erp-services.fr pour le marquage-piquetage doit se faire à la date la plus proche du démarrage du chantier. Le marquage doit être réalisé jusqu’à 2 mètres au-delà de la zone des travaux.

Comment choisir l’entreprise la mieux adaptée à vos besoins ?

Pour rappel, la réglementation anti-endommagement des réseaux et l’article R554-27 du Code de l’environnement stipulent que le responsable d’un projet BTP doit veiller à la sécurité des ouvriers durant tous les travaux. Il doit aussi éviter l’endommagement des réseaux souterrains. Afin de se conformer à ces réglementations, il est nécessaire de confier cette mission à un prestataire spécialisé qui possède les compétences et les outils nécessaires pour réaliser ces travaux. Pour faire le marquage-piquetage, les professionnels doivent mener des investigations.

A lire :   Ingénierie géotechnique : une expertise fondamentale pour la construction

Ils doivent aussi consulter plusieurs documents afin d’obtenir plusieurs données cartographiques nécessaires. Le piquetage peut se faire de façon générale ou spéciale. Dans le premier cas, les professionnels réalisent l’opération avec des piquets numérotés, plantés droits dans le sol. Dans le cadre d’un piquetage spécifique, les piquets sont utilisés afin de signaler les zones dans lesquelles les interventions sont indispensables. Ce piquetage s’impose donc lorsqu’il faut faire un aménagement, créer une excavation, etc.

Après l’opération, un compte rendu doit être fourni par l’entreprise spécialisée. Il renseigne sur les éventuels réseaux souterrains se trouvant dans la zone.

Comment choisir un prestataire spécialisé ?

Pour sélectionner l’entreprise spécialisée qui se chargera du marquage-piquetage, le responsable du projet doit identifier les prestataires qui proposent ce service dans la région. Ensuite, il doit vérifier que le prestataire a la certification, les qualifications ainsi que les outils pour le marquage des réseaux souterrains. Depuis 2018, ces prestataires doivent forcément être certifiés par un organisme agréé comme le Bureau Veritas Certification, l’Afnor, le CCTA-Certification, etc.

Si l’entreprise appartient au label Qualifnedre ou fait partie de la FNTP (Fédération nationale des travaux publics), c’est aussi un gage de service de qualité. Par ailleurs, il est aussi important que l’entreprise spécialisée puisse vous entretenir sur le déroulement de l’intervention et les diverses situations qui peuvent se produire. Vous aurez ainsi la garantie que vous faites appel à une entreprise spécialisée qui a de l’expérience dans le domaine.

Enfin, le prix de la prestation est aussi un élément qui peut influencer le choix de l’entreprise. En effet, chaque entreprise fixe ses tarifs. De fait, vous devrez tenir compte de ce facteur pour comparer les sociétés et sélectionner celle dont les services rentrent dans votre budget.

Le coût d’une intervention de marquage-piquetage ?

Le coût total d’une intervention de marquage-piquetage est défini en fonction des éléments suivants :

  • les tarifs du professionnel,
  • le type de matériel utilisé,
  • la taille de la surface à fouiller,
  • le nombre de réseaux à marquer.

En raison de tous ces facteurs, le montant d’un devis de détection de réseaux souterrains peut fortement varier d’une entreprise à une autre. Généralement, le coût de l’intervention de marquage-piquetage varie entre 900 et 1 200 € HT pour une journée.

Certains prestataires décident de faire une facturation au mètre linéaire. De ce fait, le coût du mètre linéaire varie entre 3 et 15 euros. Demandez donc le devis aux entreprises qui remplissent tous vos critères de choix. De plus, pour trouver ce professionnel, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez donc faire vos recherches sur le site de la Fnedre, sur le portail mis en place par Sogelig ou sur les Pages Jaunes.

A lire :   Faire des achats de récupération pour économiser sur les travaux d'amélioration d'une maison

Comment se déroule une intervention de marquage-piquetage ?

Une fois que vous avez sélectionné l’entreprise de marquage-piquetage, celle-ci organisera et mènera l’intervention sur le terrain. La première étape consiste à étudier les plans et les données cartographiques de la zone. Une fois que cette étape est bien réalisée, le prestataire utilise plusieurs outils pour réaliser son travail :

  • des piquets en bois ou en plastique,
  • des fiches métalliques,
  • des traceurs de chantier,
  • des craies,
  • des bornes,
  • des bombes de peinture.

Lors de l’intervention, l’entreprise spécialisée veille à la concordance entre les récépissés des DT (déclaration de travaux), le DCE (Dossier de consultation des entreprises) ainsi que les résultats du travail de localisation et des investigations complémentaires. Aussi, il se charge du contrôle des récépissés de DICT (déclaration d’intention de commencer les travaux) en correspondance avec le responsable du projet de construction. Il est capital que l’exécutant analyse et valide toutes les décisions qui seront prises, car c’est à lui que revient la responsabilité en cas de problèmes.

Articles récents

L’impact des décrets Tertiaire et BACS sur votre bâtiment tertiaire

Erwan Maiseau

Voirie : l’importance d’un fondoir performant

Erwan Maiseau

Faire des achats de récupération pour économiser sur les travaux d’amélioration d’une maison

Lucas Moillet

Laissez un commentaire